Aller au contenu
Accueil > Découvrez les dernières actualités tech de la région Grand Est ! > 45-8 ENERGY a reçu un financement de 2,88 M€ dans le cadre de l’AMI « Intrants dépendance russe, biélorusse ou ukrainienne »

Actualités Startup

45-8 ENERGY a reçu un financement de 2,88 M€ dans le cadre de l’AMI « Intrants dépendance russe, biélorusse ou ukrainienne »

Le 29 septembre 2022, 45-8 ENERGY s’est vu octroyer un Permis Exclusif de Recherches (PER) hélium et ressources connexes, appelé « Avant-Monts franc-comtois », par le Ministère de la Transition Écologique. Située dans l’ouest du département du Doubs, la zone du PER s’étend sur 306 km2 et présente un intérêt prospectif important en hélium, en association à des gaz non combustibles.

45-8 ENERGY a reçu un financement de 2,88 M€ dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Intrants dépendance russe, biélorusse ou ukrainienne » du plan d’investissement France 2030, opéré par Bpifrance. La proposition de production d’hélium en France par 45-8 ENERGY participerait à la souveraineté nationale, un enjeu d’actualité d’autant que la position de l’hélium comme ressource stratégique s’est vue renforcée dans la dernière liste des ressources critiques de l’Union Européenne publiée début 2023.

Ce financement a pour but d’accélérer la mise en œuvre d’un projet de production industrielle d’hélium dans le département du Doubs en contribuant au financement de toutes les étapes de développement nécessaires au projet.

L’HÉLIUM, UNE RESSOURCE STRATÉGIQUE AU CŒUR DU PROJET

La zone présente un intérêt particulier pour son potentiel important en hélium qui a été initialement détecté fortuitement dans les années 1950-1960. Dans un contexte d’absolue nécessité de souveraineté nationale et de réussite de notre transition écologique, la société messine 45-8 ENERGY s’est lancée le défi de produire cette ressource stratégique de manière responsable et en circuit-court, au plus proche des foyers de consommation européens.

Ce projet a été financé par l’État dans le cadre de France 2030.
Ce projet a été financé par l’Union Européenne – Next Generation EU dans le cadre du plan France Relance.


L’hélium est une ressource rare et stratégique, nécessaire à de nombreuses industries (médicale, électronique, spatiale, recyclage de métaux stratégiques, etc.). Or, 100% de l’hélium consommé en Europe de l’Ouest est importé hors de ses frontières, majoritairement des Etats-Unis, du Qatar et de l’Algérie à grands frais énergétiques et écologiques. Cette dépendance aux importations est d’autant plus exacerbée par le contexte géopolitique et les difficultés de transport mondiales actuelles. Une valorisation locale de l’hélium permettrait ainsi de contribuer à la fois à la souveraineté nationale et à la réduction drastique de l’impact écologique de la filière.


L’octroi de ce financement apporte une légitimité au projet Avant-Monts franc-comtois et de sa future production d’hélium sur le territoire français. Soutenu et accompagné par des partenaires scientifiques locaux tels que le BRGM – Service Géologique National, le Laboratoire Chrono Environnement (Université de Franche-Comté, CNRS), le projet vise également à mieux comprendre le système géologique de cette ressource critique dont les besoins sont de plus en plus prégnants.

LE DÉMARRAGE DU PROJET AVANT-MONTS FRANC-COMTOIS

Afin d’approfondir les connaissances géologiques de la zone et de confirmer les teneurs en hélium, le projet entre dans une phase opérationnelle avec le démarrage d’un programme de travaux ambitieux. Celui-ci comporte, dans un premier temps, des acquisitions de données qui seront réalisées avec des équipements portatifs permettant de caractériser et imager le sous-sol, sans impact pour l’environnement et les riverains. L’ensemble des informations recueillies pendant ces acquisitions offrira une connaissance plus juste de la géologie de la zone pour une exploration plus ciblée.


Courant été 2023, des acquisitions, menées en collaboration avec le Service géologique national (BRGM), de type gravimétrie et électromagnétisme aéroporté ont été réalisées afin d’affiner nos connaissances de la structuration du sous-sol dans le secteur.
D’autres acquisitions de données seront réalisées dans les mois à venir sur des communes spécifiques du Permis Exclusif de Recherches. Seront notamment menées des opérations de sismique réflexion 2D, de sismique passive, de magnétotellurie et de tomographie de résistivité électrique. Ces acquisitions, non invasives et sans impact pour l’Homme et l’environnement, ont également pour objectif d’identifier les différentes couches géologiques du sous-sol et d’en déduire leurs organisations.


Dans une optique de transparence sur ses activités, 45-8 ENERGY a initié dès mi-2021, avant même l’octroi du permis en septembre 2022, des échanges avec les parties prenantes parmi lesquelles les collectivités locales et les associations de défense de l’environnement régionales et nationales. Suivant la même approche, chaque étape importante du projet sera ponctuée de communications spécifiques aux parties prenantes concernées. A ce titre, une communication a été faite auprès des collectivités locales afin de leur soumettre le programme des travaux mentionnés.

Pionnière en Europe, 45-8 ENERGY se dédie à l’exploration et à la production de gaz industriels éco- responsables, stratégiques et valorisés en circuit-court : l’hélium et l’hydrogène naturel, ainsi que les ressources pouvant leur être associées.


L’avènement de cette filière est rendu possible par le développement d’une approche géologique pionnière et d’innovations technologiques fortes que 45-8 ENERGY réalise en collaboration avec des partenaires académiques et industriels.


Ses activités ont été saluées à de multiples reprises avec notamment le label Greentech Innovation du Ministère de la Transition Ecologique, une première pour un projet sous-sol en France, ou la distinction « Scale-up de l’année 2022 en Grand Est » par EY. Ses activités relatives à l’hydrogène naturel lui ont également permis d’être l’un des premiers lauréats de l’Index H40, crée par le MEDEF International et France Hydrogène qui recense les start-ups et scale-ups françaises les plus prometteuses sur l’hydrogène bas carbone.


Plusieurs projets de R&D ont également été labellisés par les pôles de compétitivité MATERALIA et AVENIA et certains sont soutenus dans le cadre du Plan de Relance France 2030 au travers de subventions de développement.


45-8 ENERGY a su s’imposer sur le marché européen de l’hélium et de l’hydrogène naturel avec l’obtention de plusieurs permis d’exploration et de production, notamment en France. Sur le territoire national, la société opère actuellement deux Permis Exclusifs de Recherches (PER) hélium et ressources connexes, respectivement dans la Nièvre et dans le Doubs, dont l’un deux entrera en production pilote en 2024. Des projets sont également en cours d’instruction en Europe.


Au-delà, la société s’implique sur l’utilisation la plus responsable de la ressource en travaillant notamment à l’avènement d’une filière circulaire de l’hélium en développant, par exemple, des solutions de recyclage spécifiques, le projet Recycl’He©, et en travaillant des circuits-courts.

Abonnez-vous à nos newsletters !

3 newsletters thématiques autour du Grand Est : Actus tech, évènements tech, et offres d’emploi !